CENTRE DE RECHERCHES INTERMÉDIALES
sur les arts, les lettres et les techniques
 
   
 
    english      
    conférences \ Pour une pratique audiovisuelle historienne  
 
    Pour une pratique audiovisuelle historienne  
 
   

Conférence « Pour une pratique audiovisuelle historienne dans l'espace muséal :
Iconographie, document et leur donateur »

14 mai 2013, de 11h à 12h30 – CITÉ (Université de Montréal)
Intervenante : Ana Carolina de Moura Delfim Maciel, historienne, post-doctorante au Musée Paulista de l’Université de São Paulo (Brésil).
Répondant : Rémy Besson, posdoctorant au CRIalt.

Basée sur une série d’entretiens menés par  Ana Carolina de Moura Delfim Maciel (Université de São Paulo) lors de dons de collections d’amateurs, cette conférence vise à questionner les usages possibles de l’audiovisuel pour l’écriture de l’histoire. À l’heure actuelle, les historiens travaillant avec des acteurs de l’histoire ne produisent plus seulement des sources orales, mais aussi des sources filmiques le plus souvent tournées en format numérique.

Cela les conduit à adopter une perspective pluridisciplinaire, car le résultat final est une forme-mosaïque réunissant un agencement de sons, d’images et de documents visuels et scripturaires. Cela ne va pas sans poser des questions méthodologiques, car l’historien est alors tout à la fois celui qui définit le sujet et un acteur du récit parfois visible à l’écran. De plus, si l’histoire est considérée comme le résultat d’une procédure « critique » (portant aussi bien sur les sources que sur son propre processus de mise en intrigue), la réalisation de formes audiovisuelles s’inscrit pleinement dans les réflexions épistémologiques contemporaines, notamment celle des limites toujours à redéfinir entre les domaines de la « fiction » et de « l’histoire ».

L’entretien filmé : Imagine um mundo sem rotulos (voste, 17 min, 2012) réalisé par A. C. de Moura Delfim Maciel sera diffusé au début de la conférence.

 
 
 
 
          © crédits